Séminaire DiscoursNet, Paris: Approches discursives en sciences sociales

Beschreibung

Bienvenue à notre séminaire!

 

2022-23: Approches discursives en sciences sociales

Organisateurs : Johannes Angermuller (Open University), Christine Barats (Paris Descartes), Marc Glady (Paris-Dauphine), Luciana Radut-Gaghi (CY Cergy Université)

Les discours occupent une place centrale dans les sociétés contemporaines et constituent un point d’entrée de plus en plus reconnu dans les travaux en sciences sociales. Qu’ils soient étudiés comme symptôme des transformations socio-économiques et socio-politiques ou vus comme le coeur-même des processus sociaux à étudier, ils apparaissent comme un matériau essentiel de l’enquête en sciences sociales et en sciences humaines. Ils sont une ressource pertinente pour éclairer, dans une perspective foucaldienne, les pratiques de pouvoir ou, dans une perspective plus interactionnelle ou ethnométhodologique, la production et le maintien d’ordres sociaux situés. Dans les travaux les plus récents en sciences sociales, ils sont analysés afin de rendre compte de l’essor des acteurs « populistes » en politique et des « médias sociaux » en économie. L’échelle des situations prises en compte est très variable puisque par« discours », on entend aussi bien les débats publics que les échanges situés dans des contextes micro-sociaux : communications professionnelles, situations de formation, relation au guichet, etc.  

Affirmer l’intérêt d’une “sociologie du langage” ne conduit pas seulement à reprendre et mettre en perspective les différents courants qui ont pu historiquement étudier les faits sociaux dans leur entremêlement avec le langage. Au delà de la présentation de ces travaux, le séminaire met l’accent sur les orientations de recherche contemporaines qui s’intéressent aux  pratiques discursives dans différents mondes sociaux. Ces pratiques discursives sont intéressantes à étudier : elles donnent à voir les contraintes sociales et linguistiques qui pèsent sur les acteurs sociaux, ainsi que le rôle des contextes communicationnels dans lesquels ils évoluent ; elles montrent également les ressources sémiotiques que ces derniers mobilisent et agencent pour construire leurs relations sociales. Ces pratiques conduisent notamment les acteurs à se positionner les uns par rapport aux autres, dans des jeux de places, qui sont autant de versions du monde social que les acteurs tentent de faire exister. Soutenu par la revue Langage et société, ce séminaire prolonge le travail pluridisciplinaire sur la dimension langagière du social qui s’effectue à l’EHESS depuis 2013.

Vendredi de 14 h à 16 h (en ligne ou en format hybride). Afin de participer et de recevoir les informations, veuillez vous inscrire ici: https://discourseanalysis.net/SEMLANSOC/group . Voir le programme des années passées.

 

07/10/2022 

Johannes Angermuller (Open University)

Les Etudes du discours comme champ transdisciplinaire, international et multilingue.
Perspectives empiriques sur la population des analystes du discours  

Les études du discours sont encore un domaine récent, aux disciplines et langues nombreuses, dont les frontières floues et les concepts contestés en font un espace de communication opaque. Cette contribution discutera des principales questions, orientations et traditions qui ont défini les études du discours en tant que champ mondialisé. Un accent particulier sera mis sur les problèmes de représentation d'un domaine où quelques voix hautement reconnues, provenant pour la plupart des centres métropolitains, monopolisent l'attention des nombreux acteurs de la périphérie qui sont actifs mais restent souvent invisibles. Pour répondre aux dilemmes de la représentation disciplinaire, je présenterai un compte rendu empirique, centré sur les acteurs qui constituent le champ. Je citerai les résultats d'un questionnaire avec plus de 1000 réponses à la fondation de DiscourseNet, l'association internationale des études du discours, qui révèlent la diversité disciplinaire, nationale, géographique et linguistique des chercheurs en discours dans le monde. Je discuterai également d'une analyse des citations des 99 professeurs de linguistique spécialisés dans le discours en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, qui montre une grande concentration de la visibilité des citations au sein d'un petit groupe d'universitaires de haut niveau. La contribution se termine par une réflexion critique sur les limites des représentations discursives de notre propre domaine qui tendent à supprimer la diversité réelle des chercheurs en discours et à reproduire des structures de visibilités inégales entre eux. Il est en effet grand temps d'interroger de manière critique le problème du colonialisme épistémologique qui pèse sur notre propre discours sur les discours.

 

18/11/2022

Julien Giry

De la double « complotisation » des hésitations et défiances vaccinales à l’ère de la Covid-19
Entre récupérations opportunistes et assignation disqualifiante   

Après avoir rappelé que le rejet des vaccins est aussi ancien que la vaccination elle-même, et qu’historiquement l’antivaccinisme, le vaccinoscepticisme ou les hésitations vaccinales ne constituent en aucune façon un mouvement unitaire, nous reviendrons en détail sur leur double « complotisation » à l’heure de la pandémie de Covid-19.

D’une part, elle est d’abord ll’œuvre des milieux conspirationnistes eux-mêmes qui ont vu, dès le départ de la pandémie, une opportunité pour renouveler leur discours en y intégrant de manière centrale l’élément vaccinal jusqu’alors marginal. Nous le montrerons au travers du cas d’Egalité et Réconciliation et de quelques youtubeurs « santé ».

D’autre part, cette « complotisation » homogénéisante des « Antivax » est également l’œuvre de militants anticonspirationnistes pris d’une sorte de panique morale dès septembre 2020 à la suite de la première vague de l’enquête CoviPrev selon laquelle, alors que les vaccins contre la Covid-19 n’existent pas encore, plus de 30% des sondés déclaraient qu’en aucun cas ils ne se feraient vacciner contre la maladie nouvelle. A ce titre, nous analyserons en détail l’émission Complorama diffusée sur France Inter le 2 avril 2021 dans la mesure où elle est typique de cette assimilation des « Antivax » aux figures de l’Antiscience, de l’Irrationalité et du Complotisme.

En somme, il s’agira de montrer comment cette récupération opportuniste et cet étiquetage disqualifiant constituent les deux facettes d’une même tentative de captation et de redéfinition monolithique, en termes de cadrage, des phénomènes complexes et polymorphes que sont les défiances et hésitations vaccinales.   

 

09/12/2022

Claire Oger (Céditec, UPEC)   

L’autorité et ses doubles : les limites du croyable.

A travers une présentation de son ouvrage (Faire référence. La construction de l’autorité dans le discours des institutions, Ed. de l’EHESS, 2021), Claire Oger tentera de montrer comment une approche interdisciplinaire de l’autorité permet d’éclairer certaines des propriétés des discours institutionnels, mais aussi un certain nombre de controverses ou de débats publics. Elle indiquera aussi les principales interrogations que suggère l'exploration des frontières de la notion : la dissymétrie des places que suppose l’autorité doit être placée en regard du principe d’égalité aussi bien que des aspirations à corriger les inégalités d’accès à la parole publique. A l’opposé, déni d’autorité et discours autoritaires doivent être également interrogés en tant qu’ils indiquent l’envers de l’autorité et les limites de sa possible reconnaissance.

 

13/01/2022   

Justine Simon

Le chat nazi sur les réseaux socionumériques : problèmes et enjeux de l’anthropomorphisme à l’heure de la culture participative

Dans la double dynamique des travaux portant sur l’analyse du discours numérique et la culture participative numérique, l’objectif de cette étude vise à comprendre les différentes formes de réinterprétations du nazisme au prisme des chatons mignons. Le caractère viral des publications de chats sur les réseaux socionumériques n’est plus à démontrer. Mais il est plus difficile d’imaginer la masse d’images de chats associés au nazisme circulant sur ces espaces soi-disant démocratiques. Un corpus de 446 publications a été construit à partir de Twitter, Instagram et TikTok pour analyser ces formes d’anthropomorphismes. Des images fixes, des iconotextes ou encore de formes remixées plus élaborées (pratique du mashup sur TikTok) représentent des images (reprises ou originales) de chats à la petite moustache noire et/ou à la patte avant-droite levée. Cette assimilation au personnage d’Adolf Hitler, au salut nazi et au nazisme de manière plus globale nous interpelle fortement : s’agit-il d’humour ironique dénonçant le racisme ou au contraire d’engagement idéologique affirmé ? Dans un contexte sociopolitique national et international marqué par la montée des idées d’extrême droite, une analyse approfondie apparaît essentielle pour saisir les enjeux de ces pratiques sociodiscursives.

 

10/02/2022

Marie Veniard

Étude discursive d’une pratique politique du langage chez des militants politiques pour les droits des étrangers en France

Dans ma présentation, je développerai le cas des mobilisations pour les droits des étrangers, qui sont parfois le cadre de pratiques langagières reposant sur une idéologie langagière caractérisant la parole politique comme une voie d’émancipation possible. On s’intéressera en particulier à une pratique, celle de « ne pas parler à la place des premiers concernés » telle qu’elle se réalise dans ce champ de luttes. Je développerai les raisons de mon ancrage en analyse de discours, avec des emprunts ponctuels à l’analyse des interactions. Je défendrai l’hypothèse que le langage est, pour ces militants, une ressource pour exprimer leur solidarité avec les étrangers sans-papiers.
 

10/03/2022

Malika Temmar (Amiens)

Analyser les textes philosophiques aujourd’hui

L’analyse du discours est un domaine de recherche bien connu aujourd’hui en France. Après avoir rappelé ses fondements et ses principes, il s’agira ici de se saisir d’un exemple de terrain d’investigation de ce champ, celui de la philosophie. Cette communication cherchera à mettre en valeur la façon dont on peut se saisir des outils d’analyse du discours pour aborder ce type de texte particulier. Les approches énonciatives et pragmatiques seront privilégiées pour analyser les formes expressives de ce genre de discours. Notre présentation mettra en valeur les différents genres et les supports sur lesquels on trouve le discours philosophique, outre les textes sources doctrinaux, il s’agira également d’interroger les nouvelles formes de diffusion de la philosophie dans les médias français. 

 

14/04/2022

Alice Krieg-Planque (CEDITEC, UPEC)

Que faire avec un livre de Philippe Poutou ? Trois explorations en analyse du discours

Nous montrons comment il est possible, à partir d’un même corpus initial, de développer des questionnements distincts répondant à des notions et à des préoccupations disciplinaires différentes. Dans le cas présent, le corpus initialement retenu est un bref livre de Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste aux élections présidentielles, intitulé Un ouvrier, c’est là pour fermer sa gueule !, paru en 2012 dans la Petite encyclopédie critique des Éditions Textuel. Une première analyse (Krieg-Planque 2020), ancrée en linguistique et en analyse du discours, met en évidence le lien privilégié du livre politique avec la réflexivité langagière, et en l’occurrence avec une réflexivité qui énonce une rupture d’ordre discursif (“dire la vérité”, “adopter une liberté de ton”, “oser prendre la parole”). Une seconde étude (Krieg-Planque 2019), qui mêle analyse du discours, études rhétoriques et sociologie, analyse ce que peut être l’“ethos de rupture” en politique : il s’agit de repérer les formes et les enjeux d’une image de soi en rupture avec les normes sociales de la prise de parole politique légitime, ce qui amène une réflexion sur les conditions d’accès des groupes dominés à des arènes contrôlées. Enfin, une troisième exploration (Krieg-Planque 2022), qui fait dialoguer analyse du discours et sciences politiques, montre comment le livre atypique de Philippe Poutou participe d’une production de soi tout à fait singulière, et non-exempte de paradoxes. En définitive, notre exposé contribue à la réflexion sur l’objet “discours” tel qu’il peut être travaillé sur différents versants des sciences humaines et sociales.

Krieg-Planque (2019), “L’ethos de rupture en politique : ‘Un ouvrier, c’est là pour fermer sa gueule !’, Philippe Poutou”, Argumentation et Analyse du Discours, n°23, Adarr, Tel-Aviv. En ligne : https://journals.openedition.org/aad/3773

Krieg-Planque (2020), “Le genre ‘livre politique’ comme espace d’expression d’un discours transgressif : ethos de rupture et réflexivité langagière”, Congrès Mondial de Linguistique Française, Montpellier. En ligne : https://www.shs-conferences.org/articles/shsconf/abs/2020/06/shsconf_cmlf2020_01002/shsconf_cmlf2020_01002.html

Krieg-Planque (à paraître 2022), “Un livre atypique en campagne présidentielle : Philippe Poutou, une production de soi singulière”, dans Christian Le Bart et Éric Treille dir., Les livres de politiques, Presses Universitaires de Rennes.

 

12/05/2022

Olivia Foli (Sorbonne Université, GRIPIC)

Une approche ethnographique des paroles de plainte en organisation

A partir d'une démarche ethnographique menée par immersion dans une organisation pendant 3 années, j'ai écouté et observé comment les plaintes s'énoncent lors des interactions, dans de nombreux et divers contextes de travail. L'analyse montre la variation des significations selon les contextes et, partant, un lien labile entre souffrance et plainte. La méthode déployée pour réaliser les observations, les classer et les catégoriser sera présentée. Parmi les résultats, je mettrai l'accent sur la socialisation émotionnelle au travail (y compris celle de la chercheuse) ainsi que sur la régulation sociale des pratiques langagières de plainte. Cela ouvrira des perspectives sur les enjeux en santé au travail.

Cette présentation s'appuie sur l'ouvrage : Foli Olivia, Les paroles de plainte au travail. Des maux indicibles aux conversations du quotidien, avec Joëlle Le Marec (préface), Éditions Archives Contemporaines, 2022. Accès intégral : https://eac.ac/books/9782813003980

 

09/06/2022

Laura Ascone

Analyse discursive de contenus antisémites sur le web

Dans cette communication, je souhaiterais présenter le projet “Decoding Antisemitism: An AI-driven Study on Hate Speech and Imagery Online”, dont l’objectif est d’analyser les contenus antisémites publiés sur le web afin de développer un algorithme capable de détecter tels contenus.

Après avoir présenté le corpus constitué et la méthodologie adoptée, nous examinerons plus en détail certaines des multiples facettes du discours antisémite en ligne. Nous nous focaliserons, par exemple, sur l’expression de l’altérité ainsi que sur les stratégies argumentatives adoptées par les utilisateurs afin de légitimer leurs propos antisémites. A travers l’analyse de ces éléments et la comparaison avec d’autres discours de haine, nous identifierons aussi bien les caractéristiques propres à tout discours de haine que les spécificités du discours antisémite.

 

Vous trouverez quelques unes des présentations dans notre chaîne Youtube.

Pour avoir le lien, il faut vous être inscrit-e: 

1) Vous devez avorir un compte sur http://www.analysedudiscours.net. Il faudra cliquer en haut à droite pour en solliciter un, si vous en avez pas encore. L’activation ne se fait pas tout de suite. Il faudra attendre un à trois jours. 

2) Ensuite, vous devez vous inscrire le plus tôt possible dans notre groupe "Séminaire DiscoursNet Paris: Discours, Langage et Société" qui porte cet événement en cliquant sur le bouton au-dessus de la photo avec notre bâtiment. Vous pourrez ensuite recevoir les messages de la liste de diffusion de ce groupe. On n'arrivera sans doute pas à répondre à vos questions individuellement. Mais on enverra toutes les informations concernant ce séminaire par la liste et vous allez les recevoir si vous êtes bien inscrit.e. 

3) Finalement, la veille de la conférence, vous recevrez le lien par courrier.

Toutes séances seront publiques, enregistrées et diffusées par les médias sociaux. En assistant aux séminaires, les participant-e-s se déclarent d’accord pour la diffusion en ligne de toute contribution au séminaire. 

Nous espérons contribuer à un effort collectif et à créer un moment de rencontre positif dans ces temps difficiles.
 
Au plaisir de vous voir nombreu-se-s !
 
Johannes, Christine, Marc, Manon, Luciana