JOURNEES MEDIAS-ELECTION, Une recherche collective sur les médias dans la campagne présidentielle de 2007

Category
Date
-
Registration deadline

Jeudi 10 janvier 2008

9h – Accueil par Jean-Michel Rodes, directeur de l’Inathèque de France

9h15 – Présentation du programme de recherche :
Isabelle Veyrat-Masson, directrice du Laboratoire Communication et Politique

9h30 – Session 1 présidée par Isabelle Veyrat-Masson (Laboratoire Communication et Politique-CNRS) :
LES CANDIDATS ET LEUR COMMUNICATION

- Alexandre Borell (Université d’Orléans-SAVOURS-Laboratoire Communication et Politique) : « Je vous parle (de moi) ». Mettre en scène les citoyens dans les spots de la campagne officielle
- Anne-Caroline Fiévet (Université Paris Descartes-Laboratoire Dynalang), Marie Lhérault (Université Paris 2- Laboratoire Communication et Politique) : L’occupation du terrain médiatique par les candidats et leurs soutiens dans les divertissements à la radio (Sky Rock) et à la télévision (Canal +)
- Virginie Julliard (Université Paris 2/IFP-CARISM) : L’expression du genre en politique : la campagne présidentielle de Ségolène Royal
- Amélie Dalmazzo (Université Paris 2/IFP-CARISM) : Figures du pouvoir, regards du public : les stratégies d’image à l’épreuve des perceptions des électeurs

- synthèse et mise en perspective : Sofia Ventura (Université de Bologne)

12h30 – Pause déjeuner

14h – Session 2 présidée par Arnaud Mercier (Université de Metz-CREM) :
LES FIGURES DU PUBLIC DANS LES MEDIAS

- Aurélie Aubert (université Paris 3-CIM-Laboratoire Communication et Politique) : La couverture de la campagne électorale sur les blogs et les sites de ‘journalisme amateur’
- Béatrice Donzelle (Université de V.Saint-Quentin-en-Yvelines-CHCSC) : Convocation de l’auditoire de France Inter dans le rituel médiatique électoral : à la recherche de l’opinion publique.
- Anne Jadot (Nancy 2-IRENEE), Thierry Vedel (CEVIPOF-CNRS) : La sensibilité des électeurs à la campagne et aux médias. Analyse d’une question ouverte du Panel électoral français 2007
- Pierre Lefébure (Sciences Po Bordeaux-SPIRIT), Isabelle Veyrat-Masson (Laboratoire Communication et Politique-CNRS) : Les perceptions de la campagne par les électeurs. Analyse exploratoire d’un panel de groupes de discussion.

- synthèse et mise en perspective : Bruno Cautrès (CNRS-CEVIPOF)

Vendredi 11 janvier 2008

9h30 – Session 3 présidée par Pierre Lefébure (Sciences Po Bordeaux-SPIRIT)
L’AGENDA COMME OBJET POLITIQUE

-Thomas Drugeon (INA), Guihlem Fouetillou (Université technologique de Compiègne-RTGI) : Le Web et la présidentielle de 2007
- Dominique Mehl (Centre d’Etude des Mouvements Sociaux-CNRS/EHESS) : Les journaux télévisés de 20 heures et la campagne présidentielle de 2007
- Dominique Fackler (INA), Geneviève Piéjut (INA) : présentation du baromètre INA’Stat
- Jean-Baptiste Legavre (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines-CARPO) : L’écriture de presse en campagne (jeux/enjeux), à partir du Monde, de Libération et du Figaro
- Frédéric Lambert (Université Paris 2/IFP-CARISM) : Les langues violentes. A propos de l’annonce de la création d'un Ministère de l’immigration et de l’
identité nationale par Nicolas Sarkozy

- synthèse et mise en perspective : Jacques Gerstlé (Université Paris I-CRPS)

12h30 – Pause déjeuner

14h – Session 4 présidée par Rémy Rieffel (Université Paris 2-IFP) :
LE TRAVAIL JOURNALISTIQUE

- Philippe Riutort (Université Paris 10-GAP) : ‘Crédible’ et ‘décalé’ : la couverture de la campagne présidentielle par 20 minutes
- Pierre Bialès (Université Paris 2/IFP-CARISM) : Observation à la rédaction de Libération
- Eric Lagneau (IEP de Paris-CEVIPOF) : Se soumettre (aux faits et aux événements) sans se démettre (au profit des sources). La voie étroite des agenciers de l’AFP
- Aurélien Le Foulgoc (Université Paris 2/IFP-CARISM) : Les animateurs et les artistes dans les programmes télévisés de divertissement traitant la campagne présidentielle 2007

- synthèse et mise en perspective : Brigitte Le Grignou (Université Paris IX-IRISES)

Propos de clôture.

Organizer
Institution
Laboratoire Communication et Politique (CNRS) et l’INA