(Re)Contextualisations de la Construction Discursive de l’Europe

Kategorie
Datum
-
Anmeldeschluss
Call for Papers endet am

Nicosia
Zypern

Après quatre conférences internationales réussies (Besançon 2013, Bruxelles 2015, Turin 2017 et Bucarest 2019), l’Observatoire des Discours de/sur l’Europe lance son cinquième Appel à communication. Cette année, la conférence vise à explorer le lien entre la construction discursive de l’Europe et ses contextes de production et/ou de réception. L'intention principale est de créer un espace international et interdisciplinaire de discussion sur les manières d'aborder théoriquement et d'observer empiriquement le lien entre les discours sur/en Europe et les éléments de leur(s) contexte(s).

Discours & Contexte

La question théorique sur la relation entre le texte et le contexte remonte aux premières décennies du XXe siècle et à la distinction entre Langue et Parole proposée par De Saussure (1916). Les différentes approches développées depuis font ressortir trois caractéristiques principales des contextes discursifs (Flowerdew 2014) : (a) les contextes sont dynamiques, puisque la relation entre le discours et le contexte est interactive. Si la production du discours est limitée par des éléments de contexte, tout discours produit dans un contexte transforme et renouvelle à son tour le contexte (Fairclough 1992); (b) les contextes sont subjectifs, puisque les participants à un contexte donné peuvent interpréter leur situation différemment (Van Dijk, 2006) ; (c) les contextes sont multidimensionnels, ils agissent aux niveaux micro, méso et macro, le contexte doit donc être exploré au sein et entre les discours, dans la situation de production et de réception du discours, ainsi que dans les structures sociétales plus larges (Wodak, 1996). Dans cette perspective, la recontextualisation du discours (Bernstein 1996), en tant qu'élément constitutif de l'action sociale dans divers domaines de l’action publique au sein des processus d'européanisation et de mondialisation, est considérée comme fructueuse dans une approche analytique du discours (Chouliaraki and Fairclough 1999; Reisigl and Wodak 2009; Wodak and Fairclough 2010; Krzyżanowski 2016).

Discours, Contextes et l'Europe

L'étude des discours contextuels sur l'intégration européenne n'a pas été développée de manière systématique. Cependant, la plupart des études actuelles sur la construction discursive de l'Europe semblent reconnaitre la diversité et la dynamique des identités européennes, à la fois comme discours et comme processus. Ces identités sont constamment (re)produites et recontextualisées en fonction des changements socio-politiques et économiques au sein des Etats, de l'UE et du monde. (Gobin 2013 ; Krzyżanowski 2010 ; Trimithiotis 2016). Au-delà de l’intérêt porté aux questions méthodologiques, la conférence souhaite ouvrir la discussion sur les expressions actuelles des liens entre discours sur/de l’Europe et contexte(s), ainsi que sur leur permanence et/ou leur transformation dans le temps et dans l’espace. Au cours d’un passé très récent, l’Europe et les pays européens ont affronté des défis majeurs qui s’actualisent de manière spécifique et peuvent prendre des formes différentes en fonction des pays, des secteurs, des champs, des supports médiatiques, des publics, des genres de discours, comme par exemple, la montée du populisme, du complotisme et des discours de haine, mais aussi de la solidarité, liée notamment à la question migratoire et la crise économique, dédoublée par les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19. Comment ces événements ont-ils impacté la production des discours sur/de l’Europe ? Quelles nouvelles relations s’établissent entre discours sur/de l’Europe et contexte(s) ? Ces événements permettent-ils, voire renforcent-ils, la recherche d’horizons communs ?  Ouvrent-ils des voies de contestation, de résistance, d’éclatement et/ou d’alternatives ? Comment ces événements discursifs sont-ils recontextualisés lorsqu'ils sont envisagés sous l'angle des espaces postcoloniaux et des vestiges impériaux ? Quels sont les moyens par lesquels ces relations entre discours et contexte(s) se fabriquent dans la configuration actuelle de l’Europe ? 

Le focus

La conférence vise à offrir un espace de discussion critique sur ces aspects de la construction discursive de l'Europe à approfondir. Les communications proposées peuvent provenir de différents terrains de recherche sur la construction discursive de l’Europe, tels que l’étude du contenu et de la production médiatique, la communication politique et électorale, la politique économique et sociale, l’espace culturel, les processus éducatifs, la transformation des conflits, l'étude des institutions et de l'action publique, pour ne citer que ces quelques exemples. Les propositions peuvent être appuyées sur des discussions théoriques, des cas empiriques, des études comparatives et interdisciplinaires qui contribuent au développement des approches et des méthodes pour comprendre la relation entre le discours et le contexte.

Tout en restant ouverts à la diversité des propositions qui cherchent à contribuer à l’analyse contextuelle de discours relatifs à l’Europe, nous espérons notamment recevoir des contributions sur les contextes suivants :

A.      Contexte macro : quelles sont les principales similitudes/différences entre les discours sur l'Europe dans différents contextes sociétaux ? Comment les caractéristiques sociales, politiques, économiques, pédagogiques, culturelles, technologiques influencent-elles les discours relatifs à l'Europe ?

B.      Contexte meso : Est-ce que les conditions du processus de production/réception influencent-elles les discours relatifs à l'Europe ? Quelles sont les liens entre la construction discursive de l’Europe et le secteur professionnel, les conditions de travail, les rapports de sexe, le support médiatique, etc. ?

C.      Co-texte : Le genre de discours a-t-il un impact sur la construction discursive de l'Europe ? Comment les discours sur l’Europe sont-ils façonnés par la description, l’analyse, la critique, l’humour... ?

D.      Multidimensionnel : Les perspectives comparatives, prenant en compte, de manière empirique ou théorique, plus d'un contexte, sont particulièrement bienvenues.

Informations pratiques pour les participants

Les propositions de 350 mots maximum doivent indiquer le titre de l'article, le nom de l'auteur, l'affiliation académique, l'adresse électronique de correspondance et le résumé de l'article expliquant la pertinence du sujet proposé au regard des thèmes de la conférence, l'approche méthodologique utilisée et les résultats principaux/préliminaires.

Les propositions seront soumises à un examen en double aveugle effectué par les membres du comité scientifique. La date limite pour la soumission des propositions est le 15 mai 2021. Les propositions doivent être envoyées par courrier électronique à l’adresse suivante :  discours@ucy.ac.cy

La conférence est planifiée dans le strict respect des protocoles COVID-19. Au cas où le passage au mode distanciel serait nécessaire, une annonce sera faite dès que possible.

Conférencier invité

Prof. Michal KRZYZANOWSKI (Uppsala University)

Frais d’inscription

Chercheuses/rs : 100 €

Chercheuses/rs débutant(e)s et Doctorant(e)s : 50 €

Les frais de déplacement et de logement ne sont pas inclus dans les frais de conférence. (De plus amples informations sur les instructions de paiement seront annoncées ultérieurement).

Comité scientifique

Julien AUBOUSSIER (Université Lumière Lyon 2)

Fabienne BAIDER (University of Cyprus)

Antonis ELLINAS (University of Cyprus)

Giorgos CHARALAMBOUS (University of Nicosia)

Juliette CHARBONNEAUX (Sorbonne Université)

Miranda CHRISTOU (University of Cyprus)

Costas M. CONSTANTINOU (University of Cyprus)

Corinne GOBIN (Université Libre de Bruxelles)

Elena IOANNIDOU (University of Cyprus)

Nayia KAMENOU (University of Cyprus)

Dimitra MILIONI (Cyprus University of Technology)

Coco NOREN (Uppsala University)

Claire OGER (Université Paris-Est Créteil)

Venetia PAPA (University of Cyprus)

Valentina PRICOPIE (Académie Roumaine)

Rachele RAUS (Université de Turin)

Luminița ROȘCA (Université de Bucarest)

Sophia STAVROU (University of Cyprus)

Nicos TRIMIKLINIOTIS (University of Nicosia)

Dimitris TRIMITHIOTIS (University of Cyprus)

Ruth WODAK (Lancaster University)

Organizer
Dimitris TRIMITHIOTIS, Sophia STAVROU
Institution
University of Cyprus, Department of Social and Political Sciences
Kontakperson
Dimitris TRIMITHIOTIS, Sophia STAVROU
Kontakperson E-Mail Addresse
discours@ucy.ac.cy
Netzwerk
Discours d’Europe / Discourses on Europe
Media
CfP Call for Papers