Discours et société. Séminaire interlaboratoire d'analyse du discours

Catégorie
Date

Université Paris Cité - 45 rue des Saints Pères, Paris 6ème (salle des thèses, bâtiment Jacob, 5ème étage) + à distance sur Zoom
Paris
France

Présentation du séminaire

Les évolutions de l’analyse du/de discours (AD) sont fortement corrélées aux théories convoquées
dans le travail interprétatif et les pratiques de recherche : que l’on songe au rôle de l’histoire dans
les débuts de l’AD et dans la constitution des corpus, ou encore au rôle de la psychanalyse dans le
tournant vers la prise en compte de l’hétérogénéité.
Aujourd’hui, de nouveaux cadres théoriques sont mobilisés, par exemple les épistémologies
féministes, la théorie de la reconnaissance, le renouvellement des descriptions des institutions et des
discours d’autorité, les théories sémiotiques et de la communication pour la description du discours
numérique et, plus largement, de l’écrit, ou encore l’interactionnisme dans la description du
discours politique. En outre, les pratiques de recherche se renouvellent également par le dialogue
avec la sociolinguistique ou avec les sciences sociales, affirmant plus nettement le recours aux
enquêtes de terrain et l’hétérogénéité des corpus.
Parallèlement, le discours est devenu un lieu d’observation pour de nombreuses disciplines des
sciences humaines et sociales (histoire, sociologie, psychologie, information et communication…),
notamment par le biais de l’utilisation de grands corpus et de logiciels de textométrie, avec le risque
de dilution conceptuelle que cela peut comporter.
Ce contexte scientifique nous semble donc demander un cadre collectif de réflexion, au moment où
les questions sociales sont particulièrement vives. Ainsi, après une période peut-être davantage
centrée sur la dimension méthodologique de notions-clés pour l’AD (le dialogisme et le discours
rapporté, la nomination, les genres textuels, etc.) et des corpus (constitution et analyse qualitative et
quantitative), plusieurs signaux laissent penser que d’autres questions épistémologiques plus
anciennes commencent à ré-émerger, mobilisées par ce nouveau contexte : la place du politique et
de l’idéologie, la place et le rôle du sujet, le positionnement et l’engagement possible du chercheur,
et même la place de la description linguistique.
Revenir à ces interrogations classiques en AD nous paraît dès lors profitable, en les envisageant à
l’aune de préoccupations sociales et de pratiques de recherches actuelles qui semblent converger
vers l’articulation du langage et de l’idéologie ainsi que le rapport à l’institution dans les normes,
les valeurs que celle-ci engage.
Le séminaire se veut un lieu de réflexion et de discussion, un lieu où on peut prendre le temps – où
l’on choisit de se donner le temps – pour partager des interrogations communes à nos travaux en
AD. Afin de permettre une assistance nombreuse, notre communauté étant éparpillée
géographiquement, les séminaires se tiendront en présence mais pourront également être suivis à
distance.


Programmation prévisionnelle

SEANCE 1 – 18 mai 2022 à 14h

Université Paris Cité - 45 rue des Saints Pères, Paris 6ème (salle des thèses, bâtiment Jacob, 5ème étage)
+ à distance sur Zoom au lien suivant :
https://u-paris.zoom.us/j/86739037860?pwd=NjFJMlIvdG9RS2NsODYyZGp3eGVnQT09
La première séance réunira Émilie Devriendt, maitresse de conférences à l'université de Toulon, et
Hugo Dumoulin, doctorant à l'université Paris Nanterre. Tous deux proposeront une (re)lecture de
textes fondateurs de l'analyse du discours française, que le public est invité à lire en amont de la
séance.

Intervenir politiquement dans la recherche en analyse du discours en France aujourd’hui ?
Réflexions autour d’une « forme ordinaire d’engagement » en 1971

Émilie Devriendt, BABEL, Université de Toulon


« La sémantique et la coupure saussurienne » : Michel Pêcheux à la croisée des chemins
Hugo Dumoulin, Sophiapol et HAR, Université Paris Nanterre

 

Organizer
Coordination
 Loïse Bilat, IDIS (Inégalités, Diversité et Institutions scolaires), Haute École Pédagogique
de Fribourg
 Émilie Née, Céditec (Centre d’étude des discours, images, textes, écrits, communication),
Université Paris-Est Créteil
 Annabelle Seoane, CREM (Centre de Recherche sur les Médiations), Université de Lorraine
 Maude Vadot, LLSETI (Langages, Littératures, Sociétés, Études transfrontalières et
internationales), Université Savoie Mont Blanc
 Marie Veniard, EDA (Éducation, Discours, Apprentissage), Université Paris Cité
Personne à contacter
Emilie Née
Courriel de la personne à contacter
nee.emilie@gmail.com