L’éducation, la transmission et l’avenir des langues minoritaires

Category
Date

Maison de la Recherche – Université Sorbonne Nouvelle
4 Rue des Irlandais
75005 Paris
France

Organisée dans le cadre du projet SMiLE « Language revitalization as community building in Occitania : Language, economics and the politics of transmission »  portant sur la revitalisation de l’occitan (https://folklife.si.edu/smile/occitan), cette journée d’étude s’intéressera aux divers enjeux, défis et pistes potentielles de la transmission contemporaine des langues minoritaires européennes. Bien que la sociolinguistique dite fishmanienne mette en exergue le rôle central de la transmission intergénérationnelle au maintien de telles langues, les recherches sur le terrain montrent l’importance de la multiplicité des lieux de socialisation langagière en vue de la transmission et de la pérennisation des langues minoritaires (voir, pour exemple, Broudic 2013 sur le breton ; Urla 2012 sur le basque ; Costa 2010 sur l’occitan). Face à l’effondrement quasi-total de la transmission familiale de ces langues par des locuteurs dits « natifs » ou « traditionnels », et malgré la suppression historique de ces langues dans les milieux scolaires, l’enseignement, et notamment l’enseignement bilingue et l’immersion linguistique, sont largement mis en avant par les milieux militants comme un, voire lemoyen principal d’assurer l’apprentissage et donc la survie des langues minoritaires (Hélot & Erfurt 2016 ; Cortier & Cavalli 2013 ; Sauzet & Pic 2009). Ce recours à l’éducation comme moteur de transmission, cependant, a souvent été remis en cause et reconnu comme insuffisant pour socialiser de nouvelles générations dans l’usage habituel de ces langues (Dunmore 2017 ; Alén Garabato 2006 ; Coyos 2005). En même temps, les recherches sur les langues minoritaires ont aussi mis l’accent sur d’autres domaines qui peuvent influencer et contribuer à la transmission de ces langues, tels que les médias, le sport, les milieux associatifs, la création artistique et la production culturelle (McLaughlin 2013 ; Kelly-Holmes 2001 ; Jaffe 2000). 

Dans ce contexte, cette journée, qui traitera de divers contextes européens fera intervenir des acteurs de la société civile (étudiant·e·s notamment, ancien·ne·s élèves d’écoles bilingues etc.) ainsi que des chercheur·e·s en sociolinguistique spécialistes de questions de transmission en vue d’amorcer un dialogue sur ces questions et, au-delà des différences inhérentes à chacune des situations représentées. Il s’agira aussi d’interroger les conditions de la transmission concernant les langues dites minoritaires en Europe en 21esiècle. La participation des étudiant·e·s se prêtera en particulier à la discussion des dimensions matérielles aussi bien que symboliques de la transmission de ces langues dans et au-delà du milieu scolaire : quelles initiatives incitent les élèves à étudier des langues minoritaires ? Quel avenir voient-ils·elles pour de telles langues ? Comment rendre ces langues pertinentes à la vie sociale des élèves/étudiant·e·s ? Quelles ressources, espaces, initiatives, etc. sont manquantes ? Comment promouvoir le développement des réseaux de jeunes locuteurs ?     

Nous aurons le plaisir d’accueillir Sandra Dupont, Mathilde Sansou, Victoria Sibé et Océane Zerdab de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, qui partageront leurs expériences et perspectives en tant qu’étudiantes en occitan. Camille Marvin et Thomas Saincet, étudiant·e·s en Master à l’Université Sorbonne Nouvelle et assistant·e·s de recherche du projet SMiLE, partageront aussi leurs recherches sur le terrain au Val d’Aran et en Catalogne du Nord, respectivement. Nous aurons également l’honneur d’inviter Claude Cortier (Maître de conférence émérite, Laboratoire ICAR), James Costa (Maître de conférence, Université Sorbonne Nouvelle), Alfonso Del Percio (Lecturer, University College London) et Kevin Petit (Doctorant, Université Sorbonne Nouvelle) à participer à la table ronde.   

La journée commencera à 9h45 (accueil à partir de 9h15) et finira à 17h, et fera alterner présentations individuelles, tables rondes et discussions collectives. 

Organizer
Sara Brennan
Institution
Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Contact person
Sara Brennan
Contact person email address
sara.brennan@sorbonne-nouvelle.fr
Media