Conférence

Donner la parole aux “sans-voix” ? Acteurs, dispositifs et discours

The question of access to legitimate expression for the most powerless social groups has, over recent decades, become a public problem in its own right. The conditions under which these groups have access to public expression, and the audibility of their discourse, are now questioned by many actors (associations, trade unions, political parties, intellectuals, social workers, journalists, and so on) who are proposing strategies designed to “give voice to the voiceless”.

FAIRE PARLER LE PARLEMENT Méthodes et enjeux de l’analyse des débats en assemblées politiques

Les débats des assemblées politiques – ces échanges qui ont lieu en séance plénière dans une chambre du Parlement ou dans une assemblée d’élus – constituent à plus d’un titre des objets paradoxaux au sein des systèmes politiques contemporains. D’un point de vue procédural, ils se caractérisent par leur visibilité et leur publicité qui contrastent avec la relative clôture d’autres lieux de réunions des assemblées, comme les commissions ou les groupes politiques.

Théorie et pratique de la trahison : l’original en question dans la traduction intersémiotique

Plusieurs décennies après Jakobson, le champ de la traduction intersémiotique est encore parsemé de d’embûches épistémologiques et de terrains vagues théoriques. Interdisciplinaire par excellence, ce territoire est pourtant riche en outils de critique et d’observation qui permettent de jeter un regard sur la sémiotique et sur la traduction, en faisant un usage croisé des dynamiques permises et portées par l’une et par l’autre.

L'apprenant en langues et dans les métiers de la traduction: source d'interrogations et de perspective

L'équipe d'accueil LIDILE EA 3874, Linguistique, Didactique, Ingénierie des langues étrangères, propose de réfléchir à ce que le terme d'« apprenant » recouvre (rôle, place, identité, interactions, etc.) concernant les langues, quels que soient le contexte et l'âge d'apprentissage.

Le langage totalitaire d'hier à aujourd'hui. En hommage à Victor Klemperer

Une réflexion sur totalitarisme et discours politique évoque le philologue Victor Klemperer (1881-1960) dont la résistance face au nazisme passa par une étude minutieuse des énoncés sous ce régime. Scrupuleusement tenu jour après jour, le journal des transformations de la langue allemande alors sous influence, comme des divers symboles et cérémonials de ce régime, vint témoigner de l'attaque contre la langue, l'esprit et de la culture par la propagande du IIIe Reich.

Complémentarité des approches qualitatives et quantitatives dans l'analyse des discours?

Ce colloque a pour objectif de réfléchir de façon collective et interdisciplinaire à l’articulation des approches quantitatives et qualitatives dans l’étude des discours en partant de ce simple constat : si l’étude des discours n’a jamais été l’apanage de l’analyse du discours (AD), aujourd’hui les études quantitatives sur le discours, hors de l’AD, se multiplient, notamment grâce à la diffusion, et à la qualité, des outils informatiques. Si bien que l’on pourrait, sans provocation gratuite, se poser la question suivante : que reste-t-il de la spécificité de l’AD aujourd’hui ?