Discours sur la ville. Corpus de Français Parlé Parisien des années 2000 (CFPP2000)

Category
Date
01. January 1000 13:00
Registration Deadline
01. January 1000

Discours sur la ville
Corpus de Français Parlé Parisien des années 2000 (CFPP2000)

Université Paris 3 Sorbonne nouvelle
Accueil Présentation Corpus Outils Explorations Lexicométriques
Présentation de CFPP2000

Ce corpus a été recueilli par Sonia Branca-Rosoff, professeur à l'Université Paris 3-Sorbonne-Nouvelle (équipe SYLED), Florence Lefeuvre Maître de Conférence à l'Université de Paris 3-Sorbonne-Nouvelle (équipe LATTICE) et Mat Pires, Maître de conférences à l'Université de Besançon(1). Serge Fleury (Maître de Conférence à l'Université de Paris 3-Sorbonne-Nouvelle, équipe SYLED) assure l'organisation du site et la mise en ligne des données. Il s'agit de la première étape d'un projet qui concerne les formes du français parlé dans l'agglomération parisienne et qui doit permettre d'aborder sur des bases solides la question du rôle que jouent les pratiques linguistiques de Paris pour la France entière et pour la francophonie en général. Des études portant sur des grandes villes comme Londres ont en effet montré que les variétés langagières pratiquées dans les métropoles sont les moteurs du changement linguistique.

Le Programme de Recherche de la Ville de Paris, dans le cadre de son appel d'offres "Dynamique de l'agglomération parisienne" a permis le démarrage de l'enquête. Nous remercions la municipalité pour son soutien. Nous remercions également le CNRS et particulièrement le laboratoire PRAXILING de l'Université de Montpellier. L'obtention d'une délégation auprès de ce laboratoire depuis septembre 2008 a permis à Sonia Branca-Rosoff de se consacrer prioritairement à la réalisation de ce projet. Nous espérons poursuivre le travail dans les années qui viennent afin d'aboutir à un corpus d'environ 150 heures d'enregistrement transcrites.

La thématique des quartiers - le questionnaire

Le choix d'un questionnaire portant sur la ville avait pour nous plusieurs intérêts. Tout d'abord, il constitue un témoignage intéressant et cohérent sur les représentations de Paris et de sa proche banlieue.

Le questionnaire (qui a toujours été utilisé comme une grille d'entretien et non comme un questionnaire fermé) comporte des rubriques attendues sur les raisons de la résidence dans le quartier et sur l'appréhension du rapport aux autres quartiers de Paris ou de la banlieue. Il s'intéresse en particulier aux réactions des habitants face aux changements intervenus (population, urbanisme, commerces, etc.) et les sollicite sur la façon dont ils vivent des situations de " mixité " et de " ségrégation ". Il porte aussi sur la façon dont se manifeste " la mondialisation " sur le plan des mélanges de population, sur la situation des autres langues, ou sur son impact dans les modes culinaires, vestimentaires, etc.

Ce questionnaire comporte des rubriques sur la relation
au " temps " et sur l'expression de l'espace. En particulier, le développement de nouvelles formes de fêtes est presque toujours évoqué : fêtes de voisins (d'immeubles), de quartier, nuit blanche, fête de la musique… L'espace urbain est également abordé d'une part à partir des clivages traditionnels, l'opposition rive gauche, rive droite ; Paris est/ouest, Paris Centre/banlieue; d'autre part, à partir des problèmes de déplacements en ville, ce qui conduit les enquêtés à se remémorer l'espace où ils vivent, ainsi que leurs déplacements et à en proposer une expression verbale. Enfin, souvent introduite par le biais de questions sur la migration, sur l'école ou sur la façon de s'informer sur le quartier, l'action politique des municipalités (et de l'Etat) est présente dans beaucoup d'entretiens.

Nous espérons que des historiens, des sociologues, des analystes du discours, etc., utiliseront ces données dans la perspective de leurs disciplines respectives.

Sur le plan langagier, le questionnaire prévoit quelques incitations à des moments argumentatifs, à des moments narratifs, à une description de trajet.

Des dyades (couple, amis) ont été enregistrées chaque fois que c'était possible de façon à atténuer l'impact de la situation d'enregistrement

Organizer
Institution
Université Paris 3 Sorbonne nouvelle